Acceuil > Aéroport > Société > Historique & Mission

Aéroport international de Libreville Gabon

Historique & Mission

Historique & Mission

Libreville, capitale du Gabon, dispose d’un aéroport international depuis les années cinquante. Des aménagements successifs lui ont permis d’accueillir au fil de l’évolution tous les types d’avions L’adaptation aux très gros porteurs (type 747) date de la fin des années soixante. Des équipements de navigation aérienne et d’atterrissage aux instruments conformes aux spécifications internationales, permettent l’accès de l’aéroport par tous les temps.

L’Aéroport International Léon MBA doit sa dénomination au premier Président de la République Gabonaise (17 Août 1961 – 28 Novembre 1967).

L’aérogare actuelle date de 1991, elle est dimensionnée (16.000 m²) pour recevoir confortablement jusqu’à 1,2 millions de passagers par an. Deux passerelles télescopiques permettent un accès direct de l’aérogare aux avions. Une aérogare fret de 10.000 m² permet de traiter jusqu’à 40.000 tonnes de fret par an.

Après l’indépendance et jusqu’en 1988, l’aéroport a été géré par l’ASECNA Depuis cette date l’Etat Gabonais a concédé la gestion commerciale de l’aéroport pour 30 ans à ADL, Société anonyme de droit gabonais. Cette Concession, accordée par Décret à ADL fixe les missions du Concessionnaire : exploitation, entretien, renouvellement et développement des infrastructures. Un Cahier des Charges précise les conditions dans lesquelles s’exerce cette délégation de service public. Les missions de navigation aérienne et de sécurité incendie restent du domaine de l’ASECNA. Les missions de sécurité publique et de sûreté  restent du domaine de l'Etat Gabonais: Police aux Frontières, Gendarmerie, Haute Autorité de Sûreté et de Facilitations.

Le capital de la Société est actuellement de 4 012 Millions F.CFA. Ses actionnaires principaux sont la SEGAP (société d’Exploitation et de Gestion Aéroportuaire) détenue à parts égales entre EGIS Aéroport et l’Aéroport de Marseille 34 %, l’Etat Gabonais 26 %, 9% OGAR, Air France, ASECNA Services, BICIG, SDV Gabon, SNAT, Total Marketing, ENGEN, OIL LYBIA.

L’aéroport est ouvert 24 heures sur 24. Le trafic de passagers est passé de quelques dizaines de milliers à l’indépendance à 860.000 passagers pour l’année 1998. Il a varié en fonction de la conjoncture économique et de la situation de la Compagnie Nationale Air Gabon. Les années 2004 et 2005 n'ont pas été favorables, après une très bonne année 2003 le trafic passager a été de 728.446 en 2008, puis de 721.297 en 2009, de 758 385 en 2010, de 773 440 en 2011, de 830 376 en 2012 et de 913 337 passagers en 2013.  Le trafic du fret oscille entre 12.000 et 25.000 tonnes par an. Il a été de 19 874 tonnes en 2013.

En 25 exercices, la Société ADL n’a connu qu’un seul exercice déficitaire et a financé sur fonds propres ou par emprunts, plus de 23 Milliards de F.CFA, soit plus de 35 millions d'euros de travaux sans aucun recours à des subventions de l’Etat. Les principaux investissements ont été : l’aérogare passagers (91), le rechargement de la piste (98), des travaux sur les parkings avion (89 91 et 98), la construction de deux hangars avion (95 et 97), une réhabilitation de toutes les installations à partir de 2006, le renforcement des capacités en 2012 et 2013.